Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il était une fois en ELLEDRYN...

Il était une fois en ELLEDRYN...

Je suis une Histoire, et avec mon auteur, je vais essayer de vous démontrer qu'il y a une vie après la lecture...


Elledrÿn: création et destruction (dernière partie)

Publié par Raïzon Bérus sur 7 Mai 2011, 09:25am

Catégories : #Chroniques

deluge turner1805    Nous avions réussi à traverser la ceinture d’astéroïdes, triste vestige de Nocta, des siècles plus tôt, et un jour, elle nous rejoignit. Inexorablement attiré par la gravité terrestre, les débris du deuxième satellite de la Terre allaient s’abattre telle une pluie funeste. Nous essayâmes de mettre en sécurité tout notre savoir amassé depuis toujours avant que le Grand Déluge ne se produise.

    Le cataclysme arriva plus tôt que prévu. Tout commença par une terrible montée des eaux. Les masses de pierres qui tournaient autour de la terre et qui se rapprochaient dangereusement attiraient les mers et les océans les faisant déborder loin jusque dans les terres. Des raz de marée successifs éprouvèrent durement les populations. Et puis ce fut la chute. Des montagnes de roches s’abattirent, détruisant tout ce qui n’avait pas été englouti. Le Zardragan fut brisé puis coula, frappé par l’un de ces blocs gigantesques.

    Ce fut la fin de l’Atlantide et le retour au point de départ pour la race humaine. En l’espace de quelques semaines, tout avait été bouleversé, faisant disparaître toute trace, ou presque, de notre intervention sur Terre.

Une poignée d’entre nous échappa à ce Déluge titanesque, et nous devînmes les observateurs privilégiés et discrets de l’essor de votre civilisation durant quelques millénaires encore.

    Nous, les anciens Elladriens, nous avons une espérance de vie qui nous font passer pour des immortels à vos yeux. Je ne saurais dire si c’est une chance ou une malédiction mais cette particularité me permet aujourd’hui de vous retracer mon histoire et une partie de la vôtre qui est tombée dans l’oubli après le Grand Cataclysme. Je crois avoir bouclé la boucle en « menant », la semaine dernière, un Druide gaulois vers une Porte de l’Isthme. Ce sera ma dernière contribution avant d’expirer ce soir.

    Mes fluides internes sont de plus en plus épais et quand  ils se figeront, ma race s’éteindra avec moi car je suis le Dernier Elladrien, le Dernier Atlante certains diraient le Dernier Dieu.

 

Râ-jh, premier membre de l’Heptalion

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents